Envolez-vous avec le no1 au Canada dans le sud
Les exclusivitiés Sunwing
Garantie de Protection de Prix
Sélection de siège et surclassements dans Ma réservation
Guide de voyage pour Santo Domingo
Articles sur Santo Domingo
Excursions et attraits à Santo Domingo
Forfaits de vacances à Santo Domingo
Guide de voyage pour Santo Domingo
Hôtels à Santo Domingo
Lunes de miel à Santo Domingo
Mariage à Santo Domingo
Spas à Santo Domingo
Transport aérien à Santo Domingo
 

Explorez votre destination

Aruba Guide de voyage d'Aruba
Bahamas Guide de voyage des Bahamas
la Barbade Guide de voyage de la Barbade
Belize Guide de voyage du Belize
Canada Guide de voyage du Canada
Colombie Guide de voyage de la Colombie
Costa Rica Guide de voyage du Costa Rica
Cuba Guide de voyage de Cuba
Curacao Guide de voyage de Curaçao
République dominicaine Guide de voyage de la République dominicaine
France Guide de voyage de la France
Grenade Guide de voyage de la Grenade
Honduras Guide de voyage du Honduras
Jamaïque Guide de voyage de la Jamaïque
Mexique Guide de voyage du Mexique
Guide de voyage du Panama
San Juan Guide de voyage de San Juan
St-Lucie Guide de voyage de Ste-Lucie
St-Martin Guide de voyage de St-Martin
États-Unis Guide de voyage des États-Unis
Venezuela Guide de voyage du Venezuela
 

Aubaines sur les voyages de
dernière minute

Forfaits en soldeHôtels à bon prix
Vols abordablesVilles de départ
Chaînes d'hôtelsType de forfait
Sélectionnez votre ville de séjour
Vacances à Aruba
Bahamas Vacances aux Bahamas
  Vacances à Nassau
  Vacances à Grand Bahama
Vacances à la Barbade
Belize Vacances au Belize
Vacances en Colombie
  Vacances à Cartagena
Vacances au Costa Rica
  Vacances à Liberia
  Vacances à San Jose
  Vacances à Cayo Coco
Vacances à Cuba
  Vacances à Camagüey/Santa Lucia
  Vacances à Cayo Coco
  Vacances à Cayo Guillermo
  Vacances à Cayo Largo
  Vacances à Cayo Santa Maria
  Vacances à Cienfuegos
  Vacances à La Havane
  Vacances à Holguin
  Vacances à Manzanillo de Cuba
  Vacances à Santiago de Cuba
  Vacances à Varadero
Vacances à Curaçao
Vacances en République dominicaine
  Vacances à Juan Dolio
  Vacances à La Romana
  Vacances à Puerto Plata
  Vacances à Punta Cana
  Vacances à Samana
  Vacances à Santo Domingo
France Vacances en France
  Vacances à Paris
Grenade Vacances à la Grenade
Honduras Vacances au Honduras
  Vacances à La Ceiba
  Vacances à Roatan
Vacances en Jamaïque
Vacances au Mexique
  Vacances à Acapulco
  Vacances à Cancun
  Vacances à Cozumel
  Vacances à Huatulco
  Vacances à d'Isla Holbox
  Vacances à Ixtapa-Zihuatanejo
  Vacances à Los Cabos
  Vacances à Manzanillo
  Vacances à Puerto Escondido
  Vacances à Puerto Vallarta
  Vacances à la Riviera Cancun
  Vacances à la Riviera Maya
  Vacances à la Riviera Nayarit
Vacances à San Juan
Vacances à Sainte-Lucie
Vacances à St-Martin
Vacances aux États-Unis
 

Vacances à Fort Lauderdale | Miami | Florida Key

  Vacances à Fort Myers
  Vacances à Las Vegas
  Vacances à Orlando
  Vacances à St. Petersburg | Clearwater
 


Articles sur Santo Domingo-Attraits dominicains
Articles sur
Articles sur Santo Domingo-Attraits dominicains Attraits dominicains Rédigé par - Michael Defreitas
Santo Domingo

Si la République dominicaine est votre premier choix de destination, soyez sans craintes, il ne manque pas de choses à faire.

Depuis l’arrivée historique de Christophe Colomb, des millions d’habitants modérés on élu domicile en terre dominicaine, attirés par ses spectaculaires plages dorées bordées de majestueux palmiers, d’impressionnants rangs de montagnes gravés avec des rivières et des chutes d’eau, de luxuriantes forêts tropicales et barrières immaculées de corail faisant équipes avec la vie marine. Incluez-y son charme historique, culture latine et magnifiques complexes hôteliers et il est facile de comprendre que la République dominicaine est l’une des destinations les plus populaires des caraïbes. Que vous cherchiez un endroit pour faire le vide pendant une semaine, pour regarder des couchers de soleil à partir de votre chaise longue, espionner les baleines à bosses en saison de courtise, explorer des bateaux vieux de 300 ans en naufrage, jouer au golf, faire la fêtes à tous les soirs ou simplement vous joindre aux gens locaux, la République dominicaine offre une pléthore d’attraits. Et, ce qui a de bien, c’est que vous n’aurez pas à hypothéquer vos finances pour profiter d’une semaine ou deux sur l’île. Des 400 000 canadiens par année qui voyagent en République dominicaine, plus de 50 000 choisissent Sunwing afin de profiter de vacances abordables avec nombreuses plus-values. Une île de diversités L’une des raisons pour le magnifique répertoire dominicain de diversités tropicales est sa géographie. Située à seulement 112 km à l’ouest de Puerto Rico, ce refuge tropical est la deuxième plus grande nation des caraïbes en grandeur (48 484 km carrés) et population (8.7 millions). La République dominicaine couvre les deux-tiers de la partie Est de l’île d’Hispaniola, avec Haïti occupant le tiers de la partie Ouest. Parmi ses attributs, la République dominicaine se vante de posséder plus de 300 kilomètres de plages de doux sable blanc, le plus élevé des sommets (Pico Duarte 3 175 mètres) et lac Enriquillo, le plus grand lac d’eau salée naturelle de toutes les Antilles et le plus bas niveau (40 mètres sous le niveau de la mer) des caraïbes. Les deux autres ingrédients essentiels à ce mélange de diversité sont le peuple et leur culture. Le mélange unique de culture latine de la République dominicaine mijote depuis 500 ans. Contrairement à ses voisins, Cuba et Puerto Rico, la culture dominicaine est sans question espagnole et a été assaisonnée par des influences coloniales africaine et française. Ces influences ont trouvé leur chemin par le biais de la cuisine de l’île, la religion, la langue, la musique et la joie de vivre. Par exemple, la plupart des destinations des caraïbes n’ont qu’un seul carnaval par an. La République dominicaine en a deux – le traditionnel et bruyant carnaval dominicain (débutant en février avant le jour d’indépendance) et un second de nature rauque qui débute le 15 août, afin de commémorer la restauration du pays (quand la République dominicaine déclara la guerre à l’Espagne en 1865). Juste par le fait que ce pays relativement de petite taille déclare la guerre à l’Espagne, détermine sans contester leur attitude robuste. Encore, ceci n’est pas terminé. Pendant la dernière semaine de juillet et la première d’octobre, l’Île est l’hôte de festivals de merengue qui attire à Santo Domingo les meilleurs danseurs de salle de bal du monde. le merengue, la danse nationale du pays est accompagnée de rythmes de claquette et de déhanchements qui ont leurs racines dans les cultures africaine, espagnole et française. Politiquement, la République dominicaine a eu un parcours plutôt difficile. Occupation, régime dictatorial, guerre civile et agitation ont tourmenté la nation pendant la plupart du dernier siècle. Les Forces américaines occupèrent l’île de 1916 à 1924. Après leur retrait, le commandant de l’armée, Rafael Leonidas Trujillo saisi le pouvoir et régna jusqu’en 1961. Des désaccords en élection causèrent une guerre civile en 1965 et le pays sombra dans une tourmente en 1985 et 1986 en réponse à la régulation des prix de l’essence et produits alimentaires de base par le Fonds Monétaire International. Tout ceci fait désormais partie du passé. Aujourd’hui, vous trouverez que la République dominicaine est une destination stable, démocratique et amicale à visiter. Dans les faits, la plupart des discussions d’aujourd’hui tournent autour du base-ball ou à savoir si Sammy Sosa est le meilleur frappeur de la ligue majeure de base-ball ou s’il savait qu’il utilisait un bâton truqué. Sable et ressac Les magnifiques plages de sable blanc et l’eau limpide et bleue du pays sont ses principaux attraits. Vous discernerez plein d’espace pour vos serviettes de plage et longues promenades romantiques au coucher du soleil sur la plupart des brins voluptueux de l’île, vous trouverez des boutiques de sports nautiques sur la majorité des plages offrant tous les sports aquatiques inimaginables. De magnifiques allongements de sable constituent les 120 km de la côte nord entre Puerto Plata et Cabarete. La région communément appelée la côte d’ambre, à cause des dépôts d’ambre les plus riches au monde, trouvés dans les collines surplombant la côte. Ces plages de sable doré exceptionnellement longues bordent les villes hôtelières de Puerto Plata, Playa Dorada, Sosua et Cabarete, et sont parmi les plus populaires de l’île. C’est le nirvana pour tout amateur d’eau qu’il s’agisse de faire de la plongée ou regarder les baleines. Cabarete est populaire auprès des mordus de planche à voile et des européens très légèrement vêtus gambadant sur la plage. Quand vous aurez atteint votre quota de défilement de maillots Speedo, essayez de la plongée en apnée ou de planche « boogie » dans les eaux tièdes de la baie. Il y a quelques plages le long de la capitale insulaire, Santo Domingo, mais à moins de 30 minutes de route vers l’est le long de la côte sud, vous trouverez Boca Chica, l’un des plus beaux brins de plage de l’île avec un sable fin comme du talc. Environ à une heure de route plus à l’est, desservie par l’aéroport de La Romana, vous trouverez la longue, luxurieuse arche bordée de palmiers de la plage de Bayahibe, une autre des plus belles plages de l’île. Là, jaillissent de plus petits complexes hôteliers le long du rivage, et les deux plages semblent désertées comparativement à celles de la rive nord. À Punta Cana, dans le coin sud-est de l’île, se trouvent des plages parmi les plus belles des caraïbes, les plus récents hôtels ainsi que du golf et la meilleure plongée au Laguna Pepe, une caverne d’eau douce en plein milieu d’un terrain de golf. Santo Domingo – Diversion qui en vaut la peine La plupart des visiteurs on tendance à arriver dans l’un des aéroports Internationaux de la République dominicaine, dans la région où se trouvent les complexes hôteliers, par conséquent ne verront jamais Santo Somingo. Cependant, si vous êtes un amateur d”histoire et que vous en avez le temps, il vaut vraiment la peine de visiter cet endroit. La plupart des hôtels offrent des voyages organisés d’une journée dans la zone coloniale de la capitale, le joyaux historique des caraïbes. Fondée en 1498 par le frère de Christophe Colomb, Bartolomé, Santo Domingo fut la première ville européenne du Nouveau Monde. Une première en matière de ville du Nouveau Monde à caractère enchanteur et vibrant. Ainsi en 1990, l’UNESCO a inscrit la zone coloniale de la ville au Patrimoine de l’Humanité. La zone coloniale contient plusieurs des plus vieux édifices dans l’hémisphère occidental, incluant la première cathédrale (Cathédrale de Santa Maria la Menor, 1514), le couvent (Convento de los Dominicos, 1510) et l’hôpital (Hospital San Nicolas de Bari, 1519). La pièce centrale de la vieille ville est le palais Alcázar de Colón construit en 1511, sis au bord d’un large carré sur les berges du Rio Ozama. Construit sans avoir utilisé un seul clou, le palais était le domicile de Don Diego (le fils de Colomb), le premier vice-roi de Hispaniola. À quelques pâtés de maison de là, se trouve le plus vieux bâtiment de l’hémisphère occidental, Casa de Cordon (1503). Don Diego et sa famille y avait élu domicile pendant la construction de palais.

Sunwing prend le soin d'assurer l'exactitude de l'information présentée et ne peut être tenu responsable des changements, erreurs ou omissions.