Envolez-vous avec le no1 au Canada dans le sud
Les exclusivitiés Sunwing
Garantie de Protection de Prix
Sélection de siège et surclassements dans Ma réservation
Guide de voyage pour Santiago de Cuba
Articles sur Santiago de Cuba
Forfaits de vacances à Santiago de Cuba
Guide de voyage pour Santiago de Cuba
Hôtels à Santiago de Cuba
Mariage à Santiago de Cuba
Rèunions et voyages de motivation à Santiago de Cuba
Transport aèrien à Santiago de Cuba
 

Explorez votre destination

Aruba Guide de voyage d'Aruba
Bahamas Guide de voyage des Bahamas
la Barbade Guide de voyage de la Barbade
Belize Guide de voyage du Belize
Canada Guide de voyage du Canada
Colombie Guide de voyage de la Colombie
Costa Rica Guide de voyage du Costa Rica
Cuba Guide de voyage de Cuba
Curacao Guide de voyage de Curaçao
République dominicaine Guide de voyage de la République dominicaine
France Guide de voyage de la France
Grenade Guide de voyage de la Grenade
Honduras Guide de voyage du Honduras
Jamaïque Guide de voyage de la Jamaïque
Mexique Guide de voyage du Mexique
Guide de voyage du Panama
San Juan Guide de voyage de San Juan
St-Lucie Guide de voyage de Ste-Lucie
St-Martin Guide de voyage de St-Martin
États-Unis Guide de voyage des États-Unis
Venezuela Guide de voyage du Venezuela
 

Aubaines sur les voyages de
dernière minute

Forfaits en soldeHôtels à bon prix
Vols abordablesVilles de départ
Chaînes d'hôtelsType de forfait
Sélectionnez votre ville de séjour
Vacances à Aruba
Bahamas Vacances aux Bahamas
  Vacances à Nassau
  Vacances à Grand Bahama
Vacances à la Barbade
Belize Vacances au Belize
Vacances en Colombie
  Vacances à Cartagena
Vacances au Costa Rica
  Vacances à Liberia
  Vacances à San Jose
  Vacances à Cayo Coco
Vacances à Cuba
  Vacances à Camagüey/Santa Lucia
  Vacances à Cayo Coco
  Vacances à Cayo Guillermo
  Vacances à Cayo Largo
  Vacances à Cayo Santa Maria
  Vacances à Cienfuegos
  Vacances à La Havane
  Vacances à Holguin
  Vacances à Manzanillo de Cuba
  Vacances à Santiago de Cuba
  Vacances à Varadero
Vacances à Curaçao
Vacances en République dominicaine
  Vacances à Juan Dolio
  Vacances à La Romana
  Vacances à Puerto Plata
  Vacances à Punta Cana
  Vacances à Samana
  Vacances à Santo Domingo
France Vacances en France
  Vacances à Paris
Grenade Vacances à la Grenade
Honduras Vacances au Honduras
  Vacances à La Ceiba
  Vacances à Roatan
Vacances en Jamaïque
Vacances au Mexique
  Vacances à Acapulco
  Vacances à Cancun
  Vacances à Cozumel
  Vacances à Huatulco
  Vacances à d'Isla Holbox
  Vacances à Ixtapa-Zihuatanejo
  Vacances à Los Cabos
  Vacances à Manzanillo
  Vacances à Puerto Escondido
  Vacances à Puerto Vallarta
  Vacances à la Riviera Cancun
  Vacances à la Riviera Maya
  Vacances à la Riviera Nayarit
Vacances à San Juan
Vacances à Sainte-Lucie
Vacances à St-Martin
Vacances aux États-Unis
 

Vacances à Fort Lauderdale | Miami | Florida Key

  Vacances à Fort Myers
  Vacances à Las Vegas
  Vacances à Orlando
  Vacances à St. Petersburg | Clearwater
 


Articles sur Santiago de Cuba-Chasser Che
Articles sur
Articles sur Santiago de Cuba-Chasser Che Chasser Che Rédigé par - Kate Pocock
Santiago de Cuba

À Cuba sur la piste du révolutionnaire Che Guevara.

Je saute dans un taxi, l'équivalent d'une tortue cubaine sur roues rapides, et demande à mon chauffeur, "El Mural de Che, por favor." Il devine immédiatement ce que je veux. Après tout, le visage de Che est affiché partout dans ce pays des caraïbes - Décoré parmi les panneaux d'affichage, imprimé sur des milliers et des milliers de chandails et en vente sous forme de carte postale dans tous les kiosques. En passant à toute vitesse devant le Paseo, vers le Carré de la Révolution, l'imposante silhouette de Che se tisse devant mes yeux. Je reconnais cette image grâce à la photo prise par Korda, le photographe célèbre. Le révolutionnaire héroïque avec ce regard sous son beret décoré d'une étoiles à cinq pointes. Mais ici, le visage est esquissé en métal noir et rivé sur un large édifice. Son slogan salutaire "À la victoire, pour toujours" est écrit en espagnol juste au-dessous. "Stop Aqui" criais-je pour après sauter à l'extérieur avec ma caméra. Au moment ou je pointe la lentille sur Che, trois policiers surgissent. Un donne un coup de sifflet en me faisant signe . Un autre portant des verres fumées s'active de mouvements en lançants des pipiements nous invitant à venir dans sa direction. Oh non, n'est-ce pas l'édifice le plus photographié de toute la Havane et Che Guevara n'est-il pas l'une des personnalités les plus respectées de Cuba ? Il paraît que nous avions tout simplement erré en territoire interdit. L'édifice en question est celui du Ministère de l'intérieur. Les bureaux de Fidel Castro s'y trouvent ici même et peut être est-il en train de regarder par la fenêtre au moment même. Il nous est interdit de nous y arrêter. Le chauffeur a reçu un avertissement et peu de temps après nous reprenions la route à grande vitesse vers un autre monument de Che. Étant étudiante dans les années 60, je connaissais Che, ou du moins son image. Tout comme la géréation de libres penseurs radicaux de Woodstock croyaient en le pouvoir au peuple et amour pour l'humanité. La philosophie de Che faisait appel à notre idéalisme romantique. Bien entendu, ceci était il y a 30 ans. J'étais donc intriguée de voir comment Che est toujours bein vivant dans ce Cuba du 21e siècle. Demandez aux cubains et ils vous nommeront des dates à brûle pour point. La naissance de Che ? 14 juin 1928. L'année qu'il se battit avec succès contre les soldats armés de Batista et établit son campement dans les montagnes ? Décembre 1958. Le matin qu'il arriva triomphant à la Havane pour aider Castro avec la révolution cubaine ? 2 janvier 1959. La sombre et triste journée où il fut assassiner en Bolivie ? 9 octobre 1967. Comme l'explique un ami cubain, "Pour nous, Che est toujours en vie". En effet, à tous les matins, les enfants d'école tiennent promesse "d'être comme Che". Des citoyens à un arrêt d'autobus sortiront de la monnaie ou des estampes à son effigie afin de raconter l'histoire du docteur argentin, venu à Cuba, s'est battu pour la justice et est devenu un héros. Les touristes des quatre coins du monde font un pèlerinage afin de remonter la piste de Che, à partir du sud où il a atterit en sol cubain pour la première fois, vers l'ouest où il ordonna à partir de grottes vers le village de Santa Clara, où une énorme mausolée protège ses restes humains. Ma quête débute au Muséo de la Revolucion Y Memorial Gramma dans la vieille Havane. Derrière une vitre et sous la surveillance de 3 soldats à Gramma, le bâteau à moteur, qui en 1956, transporta Castro et 82 camarades du Mexique pour se battre contre le dictateur Batista. La plupart furent tués, mais onze hommes, incluant Guevara, se sauvèrent vers les montagnes de la Sierra Maestra où la bataille continua. Les expositions, démodées, mais intéressantes au musée montre des sandales ayant appartenu à Che, des radio-cassettes et une couette de ses cheveux. Le plus choquant, est une photo prise de lui en Bolivie avec un visage si altéré par la chirurgie plastique, que même sa fille de 6 ans ne put le reconnaître. D'autres arrêts à la Havane le long de la piste de Che incluent le Museo del Aire où est exposé le cessna personnel du héros et la forteresse San Carlos de la Cabana où Che exécuta des opposants-révolutionnaires. Les visiteurs peuvent examiner des trous de balles de fusil, son bureau, ses armes de choix et son appareil-photo Nikon. À l'extérieur de la Havane on retrouve les Cuavas de los Portales, une série de grottes sur le côté ouest du Parque Nacional La Guira. Un guide vous conduira de la chmabre situé à 30 mètres en hauteur où il commanda l'armée de l'ouest pendant la crise des missiles de 1962, jsuq'à la petite niche pour sont lit de fer. Cependant, la plupart des touristes se dirigent directement vers Santa Clara au monument Ernesto Che Guevara, la mausolée contenant ses cendres et où se trouve la gigantsque statue de bronze. Selon un des guides, les gens visitant cet endroit partent souvent avec les larmes aux yeux. À la fin, Che demeure une énigme, un homme qui se battit avec passion contre l'injustice. Un héros possédant sa propre voiture et son propre avion et qui était président de la Banque de Cuba, mais qui disait à sa famille de prendre l'autobus. Un médecin qui souffrait d'asthme, mais qui cherchait à guérir l'âme. De retour à la Havane, près du carré de la Cathédrale, je vois une image de Che que je peut capturer. Cette fois, son visage est sur une toile dans un marché aux puces, sur une canne de soupe Campbell's, à la andy Warhol. Écrit tout au long sont les mots :"La soupe d'idéologie condensée de Cuba" . Elle en coûte 80$, payable en argent comptant seulement, un souvenir à la fois idéal et empreint d'ironie. Après tout, combien de 15 minutes de célébrité un homme est-il autorisé à avoir ?

Sunwing prend le soin d'assurer l'exactitude de l'information présentée et ne peut être tenu responsable des changements, erreurs ou omissions.